HOME - Sophie Pirot

HOME

Sophie Pirot propose des œuvres issues d'images qu'elle découpe, torture ou magnifie de manière intentionnellement sobre et monochrome, afin de proposer des œuvres à la fois délicates et rugueuses, sombres et lumineuses, reposantes et anxieuses.


"A propos des peintures de Sophie Pirot

Les femmes de Sophie se contorsionnent, se tordent dans leur cadre, claquemurent leurs désirs et leurs peines, se font violence dans leurs monochromes. Peintures corsetées, soyeuses, lingeries fines du noir et du blanc. Dans Delicate, le cadrage est si serré que le corps n’est plus qu’une abstraction de chairs, qu’un entrelacs d’ombres et de lumières. S’il fallait tracer des parallèles avec d’autres arts, c’est vers la photographie que nous partirions, du côté des poses et des natures mortes d’Edward Weston ou d’Imogen Cunningham. Dans  Breathe, c’est le vent qui construit littéralement l’image, dans The Dream Maker c’est la tension d’un lacet de corset, dans Who Are You, c’est un pan de nuit. Tout l’art de peindre est là, et le sujet finit par importer peu en fin de compte. Sophie possède cet art du cadrage qui emporte le corps au-delà de ses désirs pour aborder le territoire des lignes et des formes qui nous content d’autres histoires, qui nous transportent vers un ailleurs. Dans Bliss, une femme quitte le noir et blanc et s’asperge de couleurs, c’est une belle manière de parler de peinture et de l’illustrer sans détours. Et dire qu’il y a quelques années seulement, Sophie s’emmêlait les pinceaux dans des abstractions aux matières rugueuses, aux reliefs inutiles. La représentation du corps a libéré son art, lui a offert un monde à peindre qui n’est pas prêt de s’épuiser."

 

François Liénard, août 2014.

 

 

compteur de visite